Achat en ligne sécuritaire

L’achat en ligne est de plus en plus populaire. Selon Statistiques Canada, plus de 8 canadiens et canadiennes sur 10 ont fait des achats en lien en 2018. Les dépenses totales des cyberacheteurs canadiens ont atteint 57,4 milliards de dollars en 2018, comparativement à 18,9 milliards de dollars en 2012. Près de 84% des utilisateurs d’Internet ont fait des achats de biens et services en ligne.

Parallèlement, les problèmes et les transactions frauduleuses sont de plus en plus nombreux. Plus de la moitié (55%) des cyberacheteurs a signalé des problèmes après avoir effectué une commande en ligne.

Il y a plusieurs moyens de prévenir d’éventuels problèmes et de s’assurer que notre transaction se fasse de façon sécuritaire. Bien que le risque ne puisse pas être inexistant, il est important de connaître les règles de base et de connaître nos recours en cas de problèmes.  

6 PRÉCAUTIONS À PRENDRE

Les informations qui suivent sont tirées du site web EDUCALOI, dossier Achats en ligne.

1- Apprends à détecter la fraude.

  • Fais attention aux commerçants qui offrent des prix trop beaux pour être vrais et aux possibles contrefaçons (imitations).
  • Méfie-toi lorsque le site Web est mal conçu ou ne semble pas professionnel.
  • Doute si on te demande des informations bancaires alors que tu n’as rien acheté.

2- Vérifie la fiabilité et la crédibilité du commerçant.

  • Regarde si l’entreprise apparaît sur d’autres sites et lis les commentaires.
  • Pour les commerçants québécois, il est possible de consulter le site web de l’office de la protection du consommateur et celui du registraire des entreprises pour obtenir de l’information (plainte, condamnation, date de création de l’entreprise).
  • Assure-toi que le commerçant t’informe clairement des politique de retour, d’échange ou de remboursement.
  • Tu peux appeler le commerçant, car il a l’obligation de publier son adresse et son numéro de téléphone en vertu de la loi sur la protection du consommateur.

3- Vérifie que le commerçant utilise un service de paiement en ligne fiable.

  • Une icône doit apparaître en bordure de la barre d’adresse de votre navigateur. C’est souvent un cadenas ou une clé. Le cadenas doit être en position fermée et la clé doit être intacte.

L’adresse du site web doit commencer par https, le « s » indique que le site est sécurisé.

4- Ne communique que les renseignements nécessaires à la transaction.

  • Ton nom et tes coordonnées;
  • Le numéro de carte de crédit (pour un paiement en ligne);
  • Le commerçant ne peut pas exiger ton numéro d’assurance sociale.

5- Sois vigilant au moment de payer.

Avant de payer, assure-toi que le commerçant t’a communiqué tous les détails sur le prix :

  • Les taxes et autres frais possibles;
  • La devise dans laquelle le montant total est payable (dollar américain ou euro par exemple);
  • Tout frais supplémentaire qui peut être facturé.

Vérifie sur ton relevé bancaire que le montant prélevé correspond au montant mentionné.

6- Redouble de prudence si tu achètes d’un non-commerçant ou d’un commerçant hors-Québec.

Il est difficile de faire valoir ses droits quand il s’agit de ce type de vendeurs. Il existe des lois au Québec et au Canada, mais elles ne peuvent pas toujours être appliquées. Ton achat peut ne pas être protégé et tes recours peuvent être limités ou absents.

Avant de conclure une transaction :

  • Assure-toi que tu as les coordonnées (numéro de téléphone et adresse) du vendeur pour le contacter en cas de problème.
  • Si tu n’as pas ces informations, envoie un courriel au vendeur pour lui demander.
  • Il peut être possible de payer le vendeur en personne lorsqu’il te remettra ton bien ou que le service auquel il s’est engagé ait été rendu.

Pour les achats d’un commerçant étranger :

  • Informe-toi sur les produits qui peuvent être confisqué la douane. Certains frais supplémentaires peuvent s’ajouter en raison de la nature internationale de la transaction.

Tu peux consulter le site web de l’agence des services frontaliers pour avoir plus d’information.