Les formes de financement

Prêts à court terme

Carte de crédit : Possibilité d’emprunt via une institution financière, selon la limite de crédit. Les intérêts sont plutôt élevés, variant autour de 28 %.

Compte d’achat à crédit : Similaire à une carte de crédit, mais directement avec un magasin. (Ex : « Carte Canadian Tire », « Carte La Baie »)

Achat avec paiement mensuel : Entente avec un magasin offrant la possibilité au client de payer son achat en plusieurs versements. Un montant d’intérêt est ajouté pour le service. (Ex : pour une laveuse, un four, etc.)

Prêts à long terme

Hypothèque : Une hypothèque est un emprunt que l’on fait pour acheter une maison ou une propriété. C’est souvent un montant très élevé qui peut se rembourser sur environ 25 ans.

Prêt étudiant : Prêt pour permettre aux jeunes adultes de poursuivre leurs études sans travailler. Cela permet aux étudiants de se concentrer pleinement sur leur réussite. Le gouvernement octroie des avantages liés au remboursement et aux intérêts pour faciliter l’emprunt pour les études.

Côte de crédit

Qu’est-ce que c’est? Selon la BNC, une cote de crédit est essentiellement un chiffre qui représente la fiabilité d’une personne en ce qui concerne le crédit. Ce chiffre est obtenu après une analyse détaillée de son dossier de crédit.

Comment avoir une bonne côte de crédit?

  • Payer vos mensualités à temps
  • Fixez-vous une limite d’emprunt selon ce que vous pourrez rembourser
  • Ne signez aucun contrat de prêt sans avoir lu le contrat
  • Ne signer jamais un formulaire s’il n’est pas rempli intégralement
  • Trouvez de l’aide pour votre gestion financière si vous n’arrivez pas à payer vos dettes
  • Réfléchissez bien et soyez prudent avant d’emprunter!

Pourquoi on emprunte?

  • Pour un gros achat (voiture, maison…)
  • Pour les études
  • Pour démarrer une entreprise
  • Pour voyager
  • Pour les imprévus (perte d’un emploi, maladie, bris du mobilier…)
  • Pour simplifier ses achats

Mais pourquoi les citoyens empruntent pour « simplifier leurs achats »? En effet, bon nombre de la population détient une carte de crédit et s’en serve quand bon leur semble. Il est facile de dépenser de l’argent que l’on ne voit pas. Aussi, il est plus rare d’avoir de l’argent comptant sur soi, car, avec les avancées technologiques, tout est rendu informatisé. Tu peux maintenant recevoir tes paies directement dans un compte, « scanner » tes chèques et faire des virements en ligne! Facile, non?

Les intérêts sont un frais lié à un emprunt monétaire. Le montant à payer est habituellement calculé à l’aide d’un pourcentage sur le solde impayé du prêt.

Faire fructifier son argent avec l’intérêt?

Si certaine personne paie des intérêts sur des emprunts, d’autre gagne des sous par l’investissement. En effet, lorsque l’on dépose un montant dans un compte épargne, nous recevons des intérêts. Il y a deux types d’intérêt : simple et composé. Psst : Un intérêt composé pourrait vous faire gagner beaucoup plus!

Intérêt simple : Montant d’argent gagner sur le dépôt que vous avez mis dans votre compte. Par exemple, si Anna a déposé 1000 $ dans son compte Éparges à 5% d’intérêt, elle gagnera 50$ l’an 1, et puis 50 $ l’an 2, etc…

Intérêt composé : Que dites-vous de faire de l’intérêt sur l’intérêt gagné? C’est « la magie des intérêts composés » !  À la fin de l’année, les intérêts accumulés sont additionnés à votre capital et les intérêts de l’année suivante sont calculés sur le montant total (capital + intérêt). Par exemple, si Anna choisi un compte épargne avec intérêt composé à 5 %, lors de l’année 1, elle gagnera 50 $ sur un investissement de 1000 $. Par contre, l’an 2, elle gagnera 52.50 $ sans avoir touché son argent, car l’intérêt se calculera sur 1050 $ (1000 + 50).

Plusieurs organisations ont pour mission de soutenir le démarrage d’entreprise dans leur région. Ayant le développement économique de la communauté à cœur, ils offrent des solutions de financement et d’accompagnement aux entrepreneurs. Ces organisations ont une tolérance au risque plus élevée que les institutions financières traditionnelles. Par conséquent, ils sont une solution avantageuse pour plusieurs projets d’entreprise.

Afin de recevoir une telle aide, l’entrepreneur doit présenter son plan d’affaires complets présentant son projet, ses objectifs et ses prévisions financières. Le tout doit être réaliste, convaincant et complet. La décision de l’organisation à soutenir les entrepreneurs repose sur la viabilité des projets, la solidité et l’expérience de l’équipe dirigeante, le potentiel de croissance, la flexibilité financière et le partage des risques entre les entrepreneurs et les partenaires financiers.

Lorsqu’un projet reçoit des fonds, généralement entre 5000$ et 500 000$, il doit comptabiliser ses dépenses comme preuve de la bonne utilisation. L’entrepreneur doit également calculer un taux d’intérêt selon son contrat avec le créancier. Le remboursement du prêt peut se faire à court ou moyen terme selon les termes de l’entente. L’organisation peut aussi demander à l’entrepreneur de s’inscrire dans un programme de mentorat.

Qu’est-ce qu’un mentor? Un mentor est une personne expérimenter en gestion (ou selon le domaine) qui permettra des échanges et des discussions en toute confidentialité. Cela permet d’aider l’entrepreneur à se développer sur le plan humain et sur son le savoir-être.

Le mentorat permettra de…

  • Pouvoir faire un pas de recule sur ses projets;
  • Se développer professionnellement;
  • Parfait son savoir-être;
  • Obtenir des outils indispensables pour l’atteinte de ses objectifs;
  • Atteindre un équilibre de vie personnelle et professionnelle;
  • Briser son isolement;
  • Etc.